Contact sales

Tout ce qu'il faut savoir sur LDAP

Tout ce qu'il faut savoir sur LDAP
Hamid Echarkaoui

Hamid Echarkaoui

PDG et cofondateur @ Cryptr

Découvrez ce qu'est LDAP dans ce nouvel article de Cryptr, découvrez son fonctionnement et pourquoi il est toujours utile aux entreprises dans le contexte actuel.

Le Lightweight Directory Access Protocol ou LDAP désigne un protocole qui facilite l'interrogation des informations relatives aux utilisateurs. L'objectif principal de LDAP est de permettre aux organisations et aux individus de localiser des données et d'accéder à des informations pertinentes. 

Depuis trente ans, les organisations utilisent LDAP à différentes fins, telles que les attributs, la gestion des utilisateurs et l'authentification. Il a évolué en fonction des progrès technologiques pendant toute cette période. 

Ce protocole est utile pour rechercher des informations présentes dans un réseau spécifique. Si les organisations souhaitent construire un serveur d'authentification central ou accéder à des services internes, alors LDAP peut être le meilleur choix. 

Cet article couvre tout ce qui concerne LDAP, ses avantages pour les entreprises et son fonctionnement. Il abordera également l'authentification LDAP et la différence entre LDAP et Active Directory. Entrons dans le vif du sujet.

Qu'est-ce que LDAP ou Lightweight Directory Access Protocol ?

LDAP est un protocole de base principalement développé pour les services d'annuaire. Les services d'annuaire désignent le processus par lequel on peut gérer les droits d'accès des utilisateurs et de leurs ressources informatiques en toute sécurité. 

Les entreprises stockent plusieurs données telles que les mots de passe, les noms d'utilisateur, les connexions d'imprimante, les adresses électroniques et d'autres données statiques de ce type dans un annuaire. LDAP est un protocole qui permet d'accéder et de gérer ces données rapidement. 

Il s'agit d'une version allégée du DAP ou Directory Access Protocol. Ce protocole a pour objectif principal de permettre aux utilisateurs de trouver des données et des informations sur des personnes, des organisations, etc. Il stocke les données dans l'annuaire et authentifie ensuite les utilisateurs lorsqu'ils veulent y accéder. 

LDAP fonctionne avec des ordinateurs, des imprimantes et d'autres appareils connectés à Internet. Malgré son ancienneté, LDAP est encore largement utilisé dans le monde. 

En bref, LDAP utilise le stockage d'annuaires et facilite l'autorisation et l'authentification des utilisateurs pour certaines données, notamment les fichiers, les serveurs, les équipements de réseau, les applications et d'autres ressources informatiques. C'est donc plus rapide et plus facile. Voyons quel est le processus utilisé par LDAP pour fonctionner.

Comment fonctionne LDAP ?

LDAP permet de supprimer, d'ajouter et de modifier des enregistrements. Il aide à rechercher ces enregistrements pour faciliter l'authentification et l'autorisation de ces ressources aux utilisateurs. Certains processus au sein de LDAP impliquent généralement :

  • Connexion sécurisée : L'utilisateur établit une connexion sécurisée avec le serveur via l'annuaire LDAP.
  • Demande de recherche : L'utilisateur recherche ensuite sa requête. Par exemple, il peut rechercher un courriel ou d'autres données utiles. 
  • Authentification : L'annuaire LDAP vérifie si l'utilisateur est autorisé à accéder aux données.
  • Réponse : Le protocole LDAP recherche les informations requises par l'utilisateur dans l'annuaire et fournit ensuite les données requises. 
  • Finalisation : La connexion sécurisée est fermée lorsque l'utilisateur se déconnecte du port.

Bien que cela puisse sembler simple, le code peut en pratique vite s’avérer complexe. Les développeurs doivent spécifier le temps de traitement d'une recherche, la taille limite de la recherche, les variables qui peuvent régir la recherche, etc.

La requête de recherche n'avance qu'après l'authentification des utilisateurs par le LDAP, comme indiqué ci-dessus. Elle peut utiliser les deux méthodes suivantes pour authentifier la recherche :

  1. Méthode simple : Dans cette méthode, l'utilisateur saisit le nom et le mot de passe exacts pour se connecter au serveur.
  2. SASL (Simple Authentication and Security Layer) : Avant de se connecter au serveur, l'utilisateur s'authentifie auprès d'un service secondaire. Cette méthode est avantageuse pour les entreprises qui ont besoin d'une sécurité avancée lors des recherches.

La plupart des demandes de connexion LDAP ne sont pas cryptées ou brouillées, ce qui les rend moins sûres dans certains cas. Pour résoudre ce problème, les organisations utilisent TLS, également connu sous le nom de Transport Layer Security, pour sécuriser l'utilisation de la communication LDAP. 

Quand LDAP s’avère-t-il utile ?

Les organisations peuvent s'attaquer à de multiples problèmes avec l'aide de LDAP. Ces dernières peuvent ainsi effectuer les opérations suivantes :

  • Ajout de nouvelles données (fichiers ou informations) à la base de données
  • Élimination de toutes les données inutilisables ou indésirables de la base de données.
  • Recherche de fichiers en utilisant une requête dans la base de données
  • Analyse et comparaison des fichiers pour comprendre leurs différences et leurs similitudes.
  • Ajout des modifications aux données existantes

Qu'est-ce que l'authentification LDAP ?

L'authentification est un facteur crucial lorsqu'il s'agit d'accéder à des bases de données. En son absence, les bases de données ne seront pas sûres et sécurisées. C'est pourquoi, sans authentification, les utilisateurs ne peuvent pas accéder aux données stockées dans l'annuaire ou la base de données LDAP. 

Tout d'abord, ils doivent obtenir l'authentification du LDAP pour s'assurer que les utilisateurs sont bien ceux qu'ils prétendent être. Cette base de données comprend des informations sur les groupes, les utilisateurs et les autorisations pour les applications connectées.

L'authentification LDAP désigne le processus de vérification du nom d'utilisateur et du mot de passe que l'utilisateur a saisi pour accéder aux services d'annuaire disposant du protocole LDAP. Parmi les services d'annuaire qui s'adaptent à ce processus dans LDAP figurent MS Active Directory, OpenLDAP et OpenDJ. 

Dans le processus LDAP, l'utilisateur envoie d'abord sa requête et saisit ensuite ses identifiants.

Ensuite, LDAP compare les identifiants avec les données de l'utilisateur stockées dans la base de données. Si les informations d'identification correspondent, l'utilisateur obtiendra les informations demandées. 

Cependant, si elles ne correspondent pas, la base de données refusera l'accès à l'utilisateur. 

Note : L’identité de l’utilisateur, ce n’est pas seulement son identifiant ou son mot de passe. Elle peut également comporter différents attributs tels que des numéros de téléphone, des adresses et des associations de groupes. 

Pourquoi LDAP est-il toujours avantageux pour les entreprises actuelles ?

De nos jours, les avancées technologiques ne cessent de survenir tout autour de nous. 

Bien que ces progrès et la numérisation facilitent les choses, ils s'accompagnent également de nombreuses menaces. Il peut y avoir des risques de violation de données et de piratage. En effet, les pirates peuvent cibler les données et les systèmes pour en faire un usage abusif. 

Cependant, LDAP permet d'accéder aux données de manière sécurisée. Ainsi, les pirates ne peuvent pas mettre la main sur la base de données en utilisant le protocole LDAP, car il dispose d'une méthode d'authentification forte. 

  1. Hub central

LDAP joue le rôle de hub central lorsqu'il s'agit d'authentification. Les organisations peuvent stocker leurs données et vérifier efficacement les informations d'identification lorsque quelqu'un essaie d'accéder à l'annuaire. Cela devient d’autant plus efficace si ces organisations utilisent les bons plugins. Toutes leurs données peuvent être stockées dans l'annuaire LDAP. 

  1. Protection par mot de passe

LDAP garantit aux organisations un niveau élevé de sécurité pour l'accès à leurs données. Ainsi, lorsqu'un utilisateur essaie d'accéder à la base de données pour obtenir des informations sur les ressources, il ne pourra pas y accéder tant qu'il n'aura pas passé le processus d'authentification. Ce dernier protège les mots de passe en les gardant forts. De plus, il utilise également l'authentification multifactorielle (si nécessaire). 

  1. Vérification de l'identité

Outre la centralisation des données, LDAP peut également renforcer le niveau de sécurité en améliorant le cryptage. Cette couche de sécurité permet aux organisations de bénéficier d'une sécurité complète contre les menaces externes et internes. 

LDAP permet également de supprimer toute donnée sensible qui n'est plus nécessaire. De nombreuses entreprises doivent faire face à des cyber-attaques parce qu'elles ne suppriment pas les données sensibles dont elles n'ont plus besoin. La suppression de ces données permet de s'assurer que personne ne peut y avoir accès. 

  1. Sauvegarde des données sensibles

Les organisations ont besoin d'un endroit sûr pour sauvegarder leurs données sensibles. LDAP fournit un répertoire pour stocker et sauvegarder les données critiques. Il aide les entreprises à conserver leurs données en toute sécurité tout en leur permettant d'y ajouter d'autres extensions de sécurité.

LDAP est-il sécurisé ?

LDAP est un protocole sécurisé, tant dans l’implémentation que dans le processus d’authentification. De plus, il réduit l'écart de communication entre les services Active Directory et les utilisateurs, et il s'attache à fournir le niveau de sécurité maximal en gérant l'authentification avec une couche de gestion des accès. Il communique ensuite les informations aux utilisateurs. Il permet à ces derniers de comprendre l'infrastructure numérique et la base de données sans compromis pour la sécurité. 

Il existe d'autres pratiques de sécurité que les entreprises peuvent envisager pour améliorer la sécurité des annuaires :

  • Utiliser TLS/SSL pour le cryptage des réponses et des demandes LDAP
  • Ne pas stocker les mots de passe en clair lors de l'utilisation de l'authentification LDAP. Les entreprises peuvent utiliser des fonctions de hachage à fort potentiel cryptographique.
  • Gérer les multiples reflets des données de l'annuaire pour éviter un point de défaillance unique.
  • Établir une politique de contrôle d'accès précise. Par exemple, accorder une autorisation d'accès aux administrateurs et refuser l'accès à toute autre personne.
  • Vérifier les anomalies et enregistrer les accès aux répertoires LDAP
  • Utiliser des pare-feu bien configurés pour assurer un meilleur contrôle de l'accès aux services d'annuaire.

Différence entre LDAP et AD

Avant d'aborder la différence entre LDAP et AD, il est essentiel de comprendre ce que signifie AD (Active Directory). Il s'agit d'un annuaire qui nécessite un protocole pour la maintenance, l'interrogation et l'authentification de son accès.

LDAP est un protocole qui permet à AD de fonctionner efficacement. Comme son nom l'indique, Lightweight Directory Access Protocol est un protocole léger qui permet d'accéder aux services d'annuaire.

Il agit comme une solution de protocole pour Active Directory. Toutefois, on utilise parfois AD et LDAP de manière interchangeable. Mais comme l'indique le paragraphe ci-dessus, ces deux éléments ne sont pas identiques. LDAP aide à créer des objets de requête dans l'AD. 

En termes simples, LDAP désigne le langage qui permet de gérer les services d'annuaire. Quant à AD, il utilise les services d'annuaire gérés par LDAP. Ce dernier permet également aux utilisateurs d'accéder aux services d'annuaire de manière efficace et sécurisée. 

LDAP peut lire AD, mais les entreprises peuvent également l'utiliser avec d'autres programmes. On peut donc dire que AD et LDAP coopèrent de manière transparente pour fournir un meilleur accès aux bases de données et une meilleure sécurité aux utilisateurs. Les deux ont leurs fonctions et leurs rôles à jouer dans ces processus, mais ils ne sont pas identiques.

Conclusion

En termes simples, LDAP est utile pour fournir un accès à des fichiers sensibles. Il s'agit d'un outil majeur pour les entreprises car il a des interactions profondes avec les services d'annuaire. Les entreprises peuvent ainsi disposer d'un moyen centralisé permettant d'accéder aux bases de données. 

En outre, ils peuvent ajouter, supprimer, maintenir et modifier les fichiers critiques présents dans la base de données avec LDAP. Celui-ci fournit un moyen d'authentification sécurisé pour l'accès à ces fichiers et bases de données. De plus, il s'agit d'un protocole facile à mettre en œuvre qui sert de centre d'authentification. 

Il envoie automatiquement la requête de l'utilisateur aux services d'annuaire et récupère les données pour les renvoyer à l'utilisateur s'il est autorisé à y accéder. 

En grandissant, les entreprises évoluent en termes de complexité, notamment en termes de besoins liés à leur système d’authentification. Cela devient une exigence en termes de sécurité et d’efficacité pour les employés. L’authentification unique utilisant LDAP est un mécanisme d’authentification très populaire et très utilisé aujourd’hui. Les systèmes SSO permettent d’accéder à un ensemble d’applications à l’aide d’une seule connexion, tandis que LDAP est utilisé comme protocole d’authentification pour ces systèmes SSO.

Alors, prêt à en savoir plus sur LDAP et SSO ? On vous en dit plus chez Cryptr !

Cryptr users management As A Service offers a modern approach to handle end-users authentication security for web and mobile applications.

TwitterLinkedin

Company